Notre équipe

S'il est en notre pouvoir d'empêcher un malheur de se produire, sans pour autant sacrifier quoi que ce soit d'une importance morale comparable, nous devons, moralement, le faire.
Peter Singer, philosophe moral australien et professeur à l'Université de Princeton

Conseil d'Administration

Notre conseil d'administration assure la surveillance, la responsabilité, la sagesse, l'orientation et le réseautage dont toute organisation à but non lucratif et axée sur le service a besoin pour réussir, être durable, efficace et respectée. Notre conseil d'administration est composé d'éminents leaders dans le domaine de l'aide internationale et du développement, ainsi que de l'éthique du développement, comme décrit ci-dessous :

Charlie Bell sourit dans un costume sans cravate.
Charlie Bell
Trésorier
Charlie Bell est vice-président senior de WSP US, et il est responsable de la pratique du développement intégré à l'étranger. À ce titre, il gère les réformes de développement économique et institutionnel liées à la croissance économique, à la gouvernance, au développement communautaire et aux programmes de planification dans les économies en transition du monde entier. Il a travaillé dans plus de 40 pays dans toutes les régions du monde avec une variété de clients de financement : USAID, DFID, DFAT, JICA, Banque mondiale, secteur privé et banques régionales de développement. Son approche de gestion axée sur les résultats a permis de promouvoir des moyens de subsistance durables, l'égalité des sexes, l'inclusion sociale et le développement économique (par exemple, plus de 1,5 milliard de dollars de prêts de microfinance, plus d'un milliard de dollars de nouvelles ventes et plus de 840 000 nouveaux emplois). Il a également été actif dans les secteurs du développement qui comprennent la gouvernance, le renforcement des capacités locales et le développement de la main-d'œuvre, ainsi que la construction/réhabilitation d'infrastructures essentielles dans les États fragiles (par exemple, les écoles, les cliniques de santé, les routes tertiaires). Charlie est actuellement membre du conseil consultatif du Kenan Institute for Ethics de l'université de Duke.
Charles Cadwell en costume et cravate rouge
Charles Cadwell
Secrétaire

Charles (Chas) Cadwell a travaillé dans le domaine du développement international pendant 30 ans et est actuellement membre de l'Urban Insitute à Washington, D.C. Pendant 12 ans, il a dirigé le Center on International Development and Governance de l'Urban Institute. L'Institut Urbain se concentre sur la prestation de services urbains, la gouvernance des biens publics, l'efficacité de l'aide et l'économie politique, dans les pays en développement. Chas a rejoint l'Urban Institute après avoir été pendant 16 ans directeur du centre IRIS de l'université du Maryland, basé au département d'économie. Ses travaux récents comprennent également des recherches sur les effets de la croissance économique sur l'autonomisation des femmes, des études sur les réseaux sociaux dans les milieux de réfugiés et des évaluations des efforts de résilience urbaine. Chas a enseigné la décentralisation et la prestation de services à la George Washington University Elliott School of International Affairs.

Chas est titulaire d'un diplôme de droit de l'université George Washington et d'une licence du Yale College. Il a
a travaillé au Bureau des affaires des consommateurs de la Maison Blanche, au Bureau de la défense des intérêts de l'U.S. Small
Administration des Affaires, dans la pratique privée du droit et dans les affaires privées.

Luis Camacho sourit dans un costume avec une bibliothèque derrière lui.
Luis Camacho

Dr. Luis Camacho est actuellement président de l'Association costaricienne de philosophie et a co-fondé l'Association Internationale d´Éthique du Développement (IDEA). Il est professeur Émérite à l'École de philosophie de l'Université du Costa Rica, et il était auparavant Doyen des études supérieures et Vice-président des affaires académiques de la même université. Luis est également membre du conseil d'administration de la Société ibéro-américaine Leibniz et de l'Association interaméricaine de philosophie.

Luis est titulaire d'une Maîtrise en Philosophie de l'Université centrale de Madrid, en Espagne, et d'un Doctorat de l'Université catholique d'Amérique, à Washington D.C. Il a été professeur invité à l'Université nationale du Honduras, à la Lliff School de l'Université de Denver, au Swarthmore College en Pennsylvanie et à l'Université d'État du Michigan. Parmi ses publications, il est l'auteur de Filosofía para la Educación Diversificada, Introducción a la lógica, Lógica Simbólica Básica, Ensayo sobre la Mediocridad, Ciencia y tecnología en el subdesarrollo, Tecnología para el Desarrollo Humano, Lectura inteligente, La ciencia en su historia et des articles dans le Encyclopedia of Life Supporting Systems (París: UNESCO, 2005).

David Crocker sourit dans un costume et une cravate.
David Crocker
David A. Crocker est professeur Emérite à la School of Public Policy de l'Université du Maryland, aux Etats-Unis. Il se spécialise dans la philosophie sociopolitique, l'éthique du développement international, la justice transitionnelle, la démocratie et la démocratisation, et l'éthique de la consommation. Après avoir obtenu trois diplômes de l'université de Yale (MDiv, MA et PhD), David a enseigné la philosophie pendant 25 ans à l'université d'État du Colorado, où il a créé l'un des premiers cours au monde sur l'éthique et le développement international. Il a été professeur visiteur à l'Université de Munich, a été deux fois boursier Fulbright à l'Université du Costa Rica, a occupé la présidence de l'UNESCO en matière de développement à l'Université de Valence (Espagne), et a enseigné à l'Université nationale autonome du Honduras, à l'Université du Chili et à l'Université des Andes (Colombie). Il a été consultant auprès de la Banque Interaméricaine de Développement, de l'USAID, de la Banque Mondiale et du Centre International pour la Justice Transitionnelle. David a également été le fondateur et l'ancien président de
l'Association Internationale d'Ethique du Développement (IDEA).
Stacy Kosko, une brune souriante dans un haut orange
Stacy Kosko
Vice-Présidente
Stacy J. Kosko est Professeur de Recherche Associé, et Directeur Associé du Minor in International Development and Conflict Management (MIDCM), au Département de Gouvernement et de Politique de l'Université du Maryland. Ses travaux de recherche et de conseil portent sur l'éthique du développement, les droits de l'homme et les populations marginalisées. Elle a passé l'année scolaire 2017-2018 en tant que boursière Fulbright en Moldavie. Avec Lori Keleher, elle est l'éditrice de Agency and Democracy in Development Ethics (Cambridge 2019). Elle est membre et responsable de l'Association pour le développement humain et les capacités et fait partie du conseil d'administration de l'Association internationale d'éthique du développement. Elle est titulaire d'un Doctorat en politique publique et développement de l'Université du Maryland et d'un Master en service extérieur et gestion des conflits internationaux de l'Université de Georgetown, avec un certificat en réfugiés et urgences humanitaires.
Alice Kouadio dans une chemise à col coloré
Odounfa Alice Kouadio
Dr Odounfa Alice Kouadio, originaire de Côte d'Ivoire, est ingénieur statisticien et professeur chercheur retraité en sciences économiques et développement à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké, en Côte d'Ivoire. Titulaire d'un doctorat en sciences économiques, elle est membre fondateur de l'Unité mixte internationale de recherche sur la résilience, coprésidée par le Centre Ivoirien de Recherches Économiques et Sociales (CIRES) et l'Institut International de Recherche pour le Développement (IRD). Ses thèmes de recherche se concentrent sur les conditions de vie des domestiques, les inégalités d'accès à l'éducation, et la mise en place d'observatoires de la résilience. Elle préside également l'ONG "Groupe d'études sur l'éducation en Afrique - Section Côte d'Ivoire (GRETAF- CI), qui se distingue par le fait d'avoir généré le cadre conceptuel pour la production de statistiques sur l'enseignement supérieur dans les pays de l'UEMOA. De 2016 à 2017, elle a participé à un programme de recherche sur la réforme de l'enseignement tertiaire, et elle s'intéresse actuellement à la question de l'équité dans les processus éducatifs des collèges locaux.
Hadeel Qazzaz sourit dans une tenue bleu foncé avec un hijab gris clair.
Hadeel Qazzaz
Dr. Hadeel Qazzaz est un spécialiste principal de l'égalité des sexes, avec une expertise dans la recherche et le développement de politiques. Basée en Palestine, elle a plus de vingt ans d'expérience dans l'élaboration de documents et de directives politiques locaux et mondiaux, notamment les rapports nationaux sur le développement humain et les rapports nationaux sur la pauvreté, la budgétisation sensible au genre, l'intégration de l'égalité des sexes dans les gouvernements nationaux et locaux, la lutte contre la violence sexiste et le renforcement de la participation politique des femmes aux élections locales et nationales. Douée dans le suivi et l'évaluation, elle a également développé des méthodes de recherche pour évaluer et mieux permettre la participation politique des femmes, l'éducation civique, les droits de l'homme, la bonne gouvernance et la budgétisation sensible au genre en partenariat avec Miftah, l'UNESCO, le FNUAP, le Conseil législatif palestinien, les comités techniques des affaires féminines (WATC) et d'autres parties prenantes actives dans la région.

Hadeel est l'auteur de plus de 25 documents de recherche sur les questions d'égalité des sexes au Moyen-Orient. Elle est titulaire d'un Doctorat en Éducation sur la politique et la planification de l'éducation des adultes et de la formation continuée, de l'Université de Leeds, au Royaume-Uni.

Chloe Schwenke, qui sourit dans un haut noir
Chloe Schwenke
Présidente

Dr. Chloe Schwenke est une éthicienne du développement international, une praticienne, une militante des droits de l'homme, une chercheuse et une éducatrice. Sa carrière s'est concentrée sur l'égalité des sexes et l'inclusion sociale (GESI), les LGBTQ+, la gouvernance, la consolidation de la paix et les droits de l'homme Outre son large éventail de travaux de politique, de programmation, de recherche et de plaidoyer sur les questions LGBTQ+, son expérience au sein du GESI comprend des travaux de politique, de projet et de recherche sur la violence liée au sexe, le mariage des enfants, l'engagement des hommes et le rôle des femmes dans la consolidation de la paix. Son expérience dans le domaine de l'atténuation des conflits et de la consolidation de la paix comprend des analyses de la vulnérabilité aux conflits, des programmes et des évaluations de consolidation de la paix, ainsi que le développement communautaire/participatif dans des contextes post-conflit (Somalie, Sud-Soudan, bande de Gaza).

La carrière de Chloe lui a permis de réaliser des projets dans plus de 40 pays. Elle a été nommée à l'USAID sous l'administration Obama, en tant que conseillère principale sur la démocratie, les droits de l'homme et la gouvernance en Afrique subsaharienne, et sur les questions LGBTQ+ au niveau mondial. Elle a ensuite été vice-présidente des Programmes Mondiaux à Freedom House, puis elle a obtenu une bourse d'un an à l'ICRW pour diriger des recherches sur l'inclusion sociale, la violence liée au sexe, l'engagement des hommes et le mariage des enfants. Elle est maintenant Professeur Adjoint à l'Ecole de Politique Publique de l'Université du Maryland à College Park.

Conseil Consultatif Supérieur

Le Conseil Consultatif Supérieur fournit un soutien régulier, des conseils, des idées techniques, des meilleures pratiques et de l'inspiration au personnel du Centre. Comme le Conseil d'administration, le Conseil est également composé d'un mélange intentionnel d'éminents éthiciens et philosophes du développement, d'un étudiant diplômé en études du développement international et de plusieurs praticiens très expérimentés de l'aide internationale et du développement, comme décrit ci-dessous :

photo de Phil Crehan, un homme blanc aux cheveux bruns dans un costume noir
Phil Crehan
Phil Crehan se concentre exclusivement sur les droits de l'homme et l'autonomisation socio-économique des groupes exclus, notamment les personnes LGBTQI+, ainsi que sur les questions liées au genre, au handicap, à la migration et à la sécurité alimentaire. Maintenait, Il travaille comme chercheur principal dans le cadre d'une recherche à méthodes mixtes sur l'exclusion socioéconomique des LGBTQI+ dans 12 pays des Caraïbes, et a généré le plus grand ensemble de données sur ces problèmes dans la région.. Il a également été à l'avant-garde de l'articulation des questions internationales LGBTQI+ comme une question de développement économique et de réduction de la pauvreté, faisant partie de la toute première recherche qui a mesuré le "coût" économique de l'exclusion des personnes LGBTQI+. Il a travaillé pour la Banque mondiale en Amérique Latine, aux Caraïbes, en Europe et en Asie, et a été récompensé par le président, le vice-président et les directeurs principaux de la Banque Mondiale. Phil a également collaboré avec diverses institutions, dont la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement, le PNUD et l'OEA, et a écrit pour le Center for American Progress, le Forum économique mondial, le Journal of Research in Gender Studies, l'Atlantic Council, et Slate.
Un homme en costume devant un bâtiment.
Alexandre Apsan Frediani
Dr Alexandre Apsan Frediani est chercheur principal au Human Settlements Group de l'Institut international pour l'environnement et le développement, à Londres (Royaume-Uni). Alexandre dirige le travail thématique de l'IIED sur la justice en matière de logement et se spécialise dans les questions relatives au développement humain dans les villes du Monde du Sud. Le travail d'Alexandre explore les approches participatives de la planification et de la conception d'interventions dans les quartiers informels des villes d'Amérique latine et d'Afrique subsaharienne. Il a également mené des projets de recherche et de développement concernant le rôle de la production et de la traduction des connaissances dans la promotion d'un développement urbain plus juste sur le plan social et environnemental. Dans le cadre de ses initiatives de recherche les plus récentes, Alexandre est co-investigateur des projets de recherche "Knowledge in Action for Urban Equality" et "Transforming Universities for a Changing Climate". Alexandre est un expert affilié à Architecture Sans Frontières-UK, et il fait partie des conseils d'administration de Habitat International Coalition et du Sierra Leone Urban Research Centre.
Bobby Herman sourit en costume
Bobby Herman
Dr. Robert (Bobby) Herman a rejoint Management Systems International en tant que Vice-Président Principal pour les programmes fin 2018 après plus d'une douzaine d'années dans une fonction similaire à Freedom House. Il est responsable d'un portefeuille qui couvre la démocratie, les droits de l'homme et la gouvernance, la responsabilité et la transparence, la consolidation de la paix, la prévention des conflits et la lutte contre l'extrémisme violent, ainsi que le genre et l'inclusion. Il a travaillé pour l'administration Clinton, d'abord à l'USAID, où il s'est concentré sur la transition politique en Europe centrale et orientale et dans l'ancienne Union soviétique, puis au personnel de planification politique du Département d'État, où il a travaillé comme conseiller de la Secrétaire d'État Madeleine Albright sur la démocratie et les droits de l'homme. Bobby a également occupé des postes avec Open Society Foundation, Brookings Institution, Carnegie Endowment for International Peace, et en tant que membre du personnel du Congrès. Il a été directement impliqué dans un large éventail de projets dans plus de 50 pays.

Il a obtenu un Doctorat en gouvernement, avec une concentration en relations internationales, à l'université Cornell, une Maîtrise en Affaires Publiques à la Woodrow Wilson School de l'université Princeton, et un BA avec mention au Swarthmore College.

Un homme aux cheveux blancs et aux lunettes noires devant une porte.
Tom Hilde
Tom Hilde est professeur de recherche à l'école de politique publique de l'université du Maryland, directeur des programmes Indonésie et Pérou, et affilié principal au Center for Global Sustainability (CGS) et au Center for International and Security Studies at Maryland (CISSM). Hilde a un doctorat en philosophie (Penn State University). Il donne des cours sur le développement durable, l'éthique et la théorie politique en matière d'environnement et de climat, ainsi que sur les accords environnementaux internationaux. Il dirige des cours et mène des recherches sur les systèmes socio-écologiques adaptatifs et les changements d'utilisation des terres en Indonésie ; et, dans l'Amazonie et les Andes péruviennes, sur les conflits liés aux ressources, les migrations environnementales et l'impact sur les communautés locales. Ses travaux se concentrent sur le développement international et la politique et l'éthique environnementales, le développement durable, la démocratie et les connaissances locales, le changement climatique, l'agriculture et la sécurité alimentaire, et impliquent une diplomatie à plusieurs voies pour accélérer la réduction des émissions. Il a dirigé le programme d'éducation à la conservation de l'environnement et le groupe de philosophie appliquée de l'Université de New York avant de se rendre à l'University de Maryland. Il a travaillé avec la Fondation Heinrich Böll, le Centre pour le Progrès Américain, la Banque Mondiale, le Ministère de l'Ecologie et de l'Environnement de Chine, le Ministère des Affaires Etrangères et l'Agence Nationale de Planification du Développement d'Indonésie, et la ville de Jakarta. Il a été Fulbright Scholar au Venezuela et Edmond J. Safra Network Fellow à l'Université de Harvard.
Su-Ming Khoo souriante à lunettes avec un foulard bleu et une chemise à rayures
Su-ming Khoo

Dr. Khoo est professeur principal et directeur du programme de doctorat. Elle étudie à l'école de sciences politiques et de sociologie et elle est présidente du groupe de recherche sur l'impact socio-économique à l'Institut Ryan et du groupe de recherche sur l'environnement, le développement et la durabilité, Institut Whitaker, à l'Université nationale d'Irlande à Galway. Elle écrit, fait des recherches et enseigne sur les droits de l'homme, le développement humain, les alternatives de développement, les biens publics, la décolonialité, l'activisme mondial et l'enseignement supérieur. Ses recherches et son enseignement encouragent la connaissance et l'enquête sur les différentes significations de la mondialisation et du développement et sur la contestation de ces significations, en particulier selon les lignes Nord/Sud. Dr. Khoo enseigne la théorie du développement et l'économie politique du développement, en mettant l'accent sur des approches alternatives et éthiques, notamment le développement humain, les droits de l'homme et le développement durable. enseigne la théorie du développement et l'économie politique du développement, en mettant l'accent sur des approches alternatives et éthiques, notamment le développement humain, les droits de l'homme et le développement durable.

Jess Ogden dans un haut noir avec un collier
Jess Ogden

Dr. Jessica Ogden occupe le poste de Directrice des Relations Extérieures au Centre International de Recherche sur les Femmes (ICRW). À ce titre, elle supervise l'équipe chargée du développement commercial, ainsi que les professionnels de la communication et de la collecte de fonds, afin d'établir des relations solides avec les parties prenantes et de renforcer la visibilité de l'ICRW et de sa communauté. Jessica travaille en tant qu'anthropologue sociale dans le domaine du développement international depuis plus de 25 ans. Elle a publié de nombreux articles dans la Presse Académique et a contribué à la rédaction de volumes sur le SIDA, l'éthique de la santé publique et sur le genre et la tuberculose. Elle est titulaire d'un Doctorat en Anthropologie Sociale de l'Université de Hull au Royaume-Uni.

De 2008 à 2014, Jess a dirigé sa propre société de conseil, menant des recherches et des analyses, et a écrit sur le sexe et la santé publique mondiale. De Mai 2002 à début 2008, elle a travaillé à l'ICRW en tant que spécialiste Technique Principale dans l'unité VIH/SIDA et Développement, et en tant que Conseillère Technique Principale du Président. Durant cette période, elle a mené des recherches sur une série de sujets, notamment la stigmatisation liée au VIH, la politique de prévention du VIH et le sexe. Entre 1995 et 2001, elle a fait partie du personnel de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, où elle a été Maître de Conférences, puis Maître de Conférences Principale, en Anthropologie Sociale.

Une femme blonde regarde la caméra
Sanja Pesek
Sanja Pesek est professeur auxiliaire au département de justice, de droit et de criminologie de l'American university à Washington, D.C., où elle donne des cours sur la moralité, la violence, la justice (transitionnelle) et la loi. Elle a obtenu un doctorat en sciences politiques à l'Université d'Europe centrale (CEU). Elle a également enseigné la justice transitionnelle à l'université de Georgetown et au CEU. Elle a plus de dix ans d'expérience dans le renforcement de la gouvernance démocratique dans des contextes de transition et a publié des articles sur la réconciliation politique, examinant les efforts de lutte contre la corruption, les mécanismes de justice transitionnelle et la prévention des atrocités. Elle a travaillé pendant dix ans à Freedom House (FH) à divers titres. Pendant son travail, elle a régulièrement contribué aux publications de FH, notamment Nations in Transit, Freedom of the Press et Freedom in the World. Elle a également co-organisé deux conférences mondiales (Berlin et Istanbul) sur la lutte contre la corruption et la justice transitionnelle. Elle finalise en ce moment le manuscrit d'un livre intitulé “Justice After Mass Atrocity: From Denial to Responsibility.”
Byaruhanga Rukooko Archangel dans une chemise à col blanc
Byaruhanga Rukooko Archangel
Né dans l'ouest de l'Ouganda, Prof. Rukooko a obtenu sa Maîtrise en philosophie à l'Université de Nairobi au Kenya, et son doctorat en philosophie à l'Université Makerere à Kampala, en Ouganda. Il a enseigné la philosophie à l'Université de Makerere de 1989 à aujourd'hui, où il occupe maintenant le poste de Professeur. Auparavant, Prof. Rukooko était Vice-Doyen puis Doyen de la Faculté des Arts jusqu'en 2014, et fondateur du Makerere Centre for Applied Ethics. Il est co-auteur d'un livre intitulé Cultures at Crossroads: Homosexuality and Human rights in Uganda (Kampala, 2017), et travaille actuellement sur un autre livre intitulé The Passion to Legislate against Homosexuals in Uganda. Prof. Rukooko est membre de l'Association Internationale d'Ethique du Développement (IDEA) depuis 2006, date à laquelle il a
a co-organisé la 7ème conférence IDEA, qui s'est tenue à l'Université de Makerere sur le thème de Imputabilité, Responsabilité et Intégrité : Les Défis Éthiques du Développement en Afrique Sub-Saharienne et Au-delà.
Mario Solis en costume
Mario Solís

Mario Solis est professeur et directeur du programme d'études supérieures en philosophie à l'Université du Costa Rica (UCR), où il enseigne actuellement la philosophie morale et politique. Il a reçu un doctorat en philosophie de l'université d'Essex, au Royaume-Uni, et a été chercheur invité à l'université d'Uppsala, en Suède, et associé de recherche invité à l'UCL, à Londres, au Royaume-Uni. Il s'intéresse à la justice mondiale, aux droits de l'homme et à la philosophie morale et politique. Il a publié plusieurs articles sur des sujets tels que la justice, l'égalité et l'éthique du développement (notamment l'article sur l'Amérique latine dans leRoutledge Handbook of Development Ethics, 2019). Il est membre de l'Association internationale d'éthique du développement (IDEA) et fait partie de son conseil d'administration. Il fait également partie de l'Instituto de Investigaciones Filosóficas, UCR (comité de recherche), ainsi que de l'Asociación Latinoamerican de Filosofía Analítica (ALFAn) et du UK-Latin America Network for Political Philosophy (UKLANPP).

Krushil Watane en lunettes et cardigan orange foncé devant des livres
Krushil Watene

Dr. Watene et Assoc. Professeur à l'école des sciences humaines, des médias et de la communication créative de l'Université Massey, Université de Nouvelle-Zélande. Elle a reçu un doctorat en philosophie de l'Université de St. Andrews, en Écosse. Ses recherches adressent des questions fondamentales en philosophie morale et politique, en particulier celles liées au bien-être, au développement et à la justice. Les principaux domaines d'expertise de Dr.Watene incluent les théories courantes du bien-être et de la justice, les obligations envers les générations futures et les philosophies indigènes. La plupart de ses travaux sont écrits du point de vue de l'"approche par les capacités" - améliorer la vie des gens en élargissant leurs possibilités réelles de vivre le genre de vie qu'ils apprécient et qu'ils ont des raisons d'apprécier - et elle centre la philosophie Māori. Le travail du professeur Watene est appliqué et engagé - il englobe une série de questions de justice et d'éthique, dans des domaines tels que la politique de santé, la durabilité environnementale et une variété de considérations de développement, telles qu'elles se présentent dans les communautés. Ses recherches contribuent à des discussions de haut niveau sur les concepts indigènes dans la théorisation de la justice mondiale, fondées sur des recherches qui démontrent le rôle central des communautés indigènes locales. Elle a obtenu une bourse de découverte Rutherford en 2018 pour des recherches sur la justice intergénérationnelle.

un homme brun sourit pour la caméra
Joe Walsh

Joe Walsh a travaillé dans le domaine du développement international pendant 5 ans, en se concentrant sur la stabilisation, la résolution des conflits et les programmes d'échanges culturels. Il a commencé sa carrière comme Assistant d'Enseignement de l'Anglais du programme Fulbright à Prizren, au Kosovo, où il a enseigné l'Anglais et a géré des programmes de développement de la jeunesse. Depuis, Joe a travaillé avec la Société pour le Développement International-Washington, FHI 360, DT Global (anciennement Development Transformations), et IREX sur une variété de projets et d'initiatives de développement commercial, qui ont inclus des missions en Mauritanie, au Kenya, en Macédoine du Nord et au Soudan. Il s'investit pour que les projets d'aide soient mis en œuvre de manière adaptée à la culture, conformément aux normes éthiques, et en mettant au premier plan les principes de non-dommage et de sensibilité aux conflits. Joe est étudiant en Master of Law and Diplomacy (MALD) à la Fletcher School de l'Université de Tufts, où il étudie le développement international, la négociation des conflits et les études humanitaires.

Personnel Supérieur

Chloe Schwenke, qui sourit dans un haut noir
Chloe Schwenke
Presidente
Dr. Chloe Schwenke est une éthicienne du développement international, une praticienne, une militante des droits de l'homme, une chercheuse et une éducatrice. Sa carrière s'est concentrée sur l'égalité des sexes et l'inclusion sociale (GESI), les LGBTQ+, la gouvernance, la consolidation de la paix et les droits de l'homme Outre son large éventail de travaux de politique, de programmation, de recherche et de plaidoyer sur les questions LGBTQ+, son expérience au sein du GESI comprend des travaux de politique, de projet et de recherche sur la violence liée au sexe, le mariage des enfants, l'engagement des hommes et le rôle des femmes dans la consolidation de la paix. Son expérience dans le domaine de l'atténuation des conflits et de la consolidation de la paix comprend des analyses de la vulnérabilité aux conflits, des programmes et des évaluations de consolidation de la paix, ainsi que le développement communautaire/participatif dans des contextes post-conflit (Somalie, Sud-Soudan, bande de Gaza).

La carrière de Chloe lui a permis de réaliser des projets dans plus de 40 pays. Elle a été nommée à l'USAID sous l'administration Obama, en tant que conseillère principale sur la démocratie, les droits de l'homme et la gouvernance en Afrique subsaharienne, et sur les questions LGBTQ+ au niveau mondial. Elle a ensuite été vice-présidente des Programmes Mondiaux à Freedom House, puis elle a obtenu une bourse d'un an à l'ICRW pour diriger des recherches sur l'inclusion sociale, la violence liée au sexe, l'engagement des hommes et le mariage des enfants. Elle est maintenant Professeur Adjoint à l'Ecole de Politique Publique de l'Université du Maryland à College Park.

Anna Malavisi, dans un haut noir
Anna Malavisi
Vice-Présidente
Dr. Anna Malavisi est Professeur Adjoint au Département de Philosophie et d'Etudes Humanistes de la Western Connecticut State University. Elle est titulaire d'un Doctorat en philosophie de l'Université d'Etat du Michigan. Sa thèse, Global development and its discontents : rethinking the theory and practice, est une analyse critique du développement mondial dans une perspective d'épistémologie éthique et féministe. Elle s'intéresse notamment à l'éthique pratique et globale, à la philosophie/épistémologie féministe, à la pensée sociale et politique, à la philosophie de l'environnement et aux questions de paix et de justice. Elle est titulaire d'un Master en Santé et Développement International et a travaillé pendant 16 ans en Amérique latine dans le secteur des ONG dans les domaines de la gestion et de la pratique du développement. Elle est actuellement secrétaire de l'Association Internationale d'Ethique du Développement (IDEA).
Lori Keheler dans un haut bleu
Lori Keleher
Directeur - Politique
Dr. Lori Keleher est Professeur de Philosophie à la New Mexico State University, aux États-Unis. Ses recherches se concentrent sur l'éthique du développement, avec un intérêt particulier pour l'agence, l'autonomisation, l'approche des capacités et l'éthique du développement humain intégral. Avec Jay Drydyk, elle est co-éditrice de The Routledge Handbook of Development Ethics. Avec Stacy Kosko, elle est la co-éditrice de Agency and Democracy in Development Ethics. Elle est Vice-Présidente de l'Association Internationale d'Ethique du Développement et siège au Conseil Exécutif et en tant que Fellow de l'Association pour la Capacité de Développement Humain.
Stacy Kosko, une brune souriante dans un haut orange
Stacy Kosko
Directeur - Recherche et Stratégie
Stacy J. Kosko est Professeur de Recherche Associé, et Directeur Associé du Minor in International Development and Conflict Management (MIDCM), au Département de Gouvernement et de Politique de l'Université du Maryland. Ses travaux de recherche et de conseil portent sur l'éthique du développement, les droits de l'homme et les populations marginalisées. Elle a passé l'année scolaire 2017-2018 en tant que boursière Fulbright en Moldavie. Avec Lori Keleher, elle est l'éditrice de Agency and Democracy in Development Ethics (Cambridge 2019). Elle est membre et responsable de l'Association pour le développement humain et les capacités et fait partie du conseil d'administration de l'Association internationale d'éthique du développement. Elle est titulaire d'un Doctorat en politique publique et développement de l'Université du Maryland et d'un Master en service extérieur et gestion des conflits internationaux de l'Université de Georgetown, avec un certificat en réfugiés et urgences humanitaires.
Troy Caruana, barbu et en costume
Troy Caruana
Associé principal

Troy Caruana est candidat à la maîtrise dans le programme de Développement Humain Mondial (GHD) à l'école du Service Extérieur de l'Université de Georgetown. Avant de rejoindre GHD, Troy a passé trois ans au Peace Corps Bénin, où il était Professeur d'anglais. Une grande partie de son travail a consisté à améliorer les pratiques éducatives et à s'attaquer aux disparités entre les sexes dans les écoles secondaires locales. Troy a également été coordinateur du programme d'Égalité des Sexes et d'Autonomisation des Femmes de Peace Corps Bénin. À ce titre, il a supervisé le développement national de la jeunesse et les projets axés sur l'égalité des sexes. Troy a également travaillé avec des volontaires du Peace Corps pour concevoir, mettre en œuvre et assurer le financement de plus de cent projets axés sur l'égalité des sexes. Il a obtenu son diplôme à l'université SUNY Buffalo State avec une double spécialisation en Philosophie et en Français. Il s'intéresse aux politiques d'éducation et à l'amélioration de l'accès à une éducation de qualité pour les populations marginalisées, notamment les femmes. Il est également passionné par l'élargissement de ses explorations de l'éthique du développement international ainsi que par le rapprochement entre la théorie éthique et la pratique du développement. Troy parle le Français et le Fon (une langue indigène du Bénin), et sa principale région d'intérêt professionnel est l'Afrique sub-saharienne.